Accueil > SCCM > SCCM – Ce qui change côté OSD dans la version SP1 de SCCM 2012

SCCM – Ce qui change côté OSD dans la version SP1 de SCCM 2012

sccm20124 Bonjour à tous,

Bien que la partie Operating Systems Deployment ne soit pas ma spécialité à la base, je vais modestement, vous faire un petit tour d’horizon concernant la fonction OSD et ce qui change de manière visible dans SCCM 2012 SP1. Première chose, avoir installer le service pack 1 de SCCM 2012. Car comme vous le savez maintenant, désormais, cette version (SP1) supporte le déploiement de Windows 8.

Pour mettre en place le Service Pack 1, il vous faut remplacer l’habituel WAIK (Windows Automation Installation Kit) par la solution AIK (Automation Deployment Kit). En gros il vous désinstaller WAIK et installer ADK, disponible ici. Pour savoir comment installer cette nouvelle solution, je vous invite à consulter cet article.

Les modules ADK à installer pour SCCM 2012 SP1 sont :

image 

Une fois la service pack 1 installé, les étapes à suivre au sein de SCCM 2012 SP1, restent les mêmes, à savoir :

1 – Préparer vos images de démarrage (Boot Images – Windows PE)
2 – Construire et capturer votre image de système d’exploitation de référence (facultatif)
3 – Créer votre séquence de tâches pour appliquer l’image de référence
4 – Déployez votre séquence de tâches

Nouveautés concernant Windows PE, nouvelle version
Toujours en 2 versions (x86 et x64), l’une des nouveautés (en plus des fonctionnalités d’origine) concernant Windows PE, nouvelle version, est de pouvoir ajouter des modules supplémentaires dans l’image de démarrage.

image

Autre possibilité dans cette version, est de définir l’espace RAM alloué pour Windows PE.

image

Autre point important à considérer est la prise en charge de drivers supplémentaires. Il est donc indispensable de tester vos images de démarrage, nouvelle version, afin de déterminer si effectivement les drivers que vous aviez intégré à l’époque dans vos anciennes versions sont toujours pertinents. Car pour information, vos anciennes images de démarrage ne sont pas mises à jour lors du processus d’installation du service pack 1 de SCCM 2012.

Une fois les images de démarrage Windows PE version SP1 disponibles dans la console et après les avoir paramétré (F8, drivers éventuels, etc.), n’oubliez pas de les publier sur vos points de distribution (au sens package du terme). Je vous conseille fortement de publier les 2 versions : x86 et x64 ; Et ceci même si vous liez uniquement une seule version à vos séquences de tâches.

Import de des sources de Windows au sein de la console SCCM
Afin déployer Windows, nous avons besoin d’importer les sources de celui-ci dans votre console SCCM 2012 SP1. Ceci afin d’en faire une image de référence par capture SCCM.

Cependant, dés le départ, une fois les sources DVD importées dans SCCM, lorsque vous déroulez ensuite l’assistant de création d’une séquence de tâches, nous n’y nous n’avons pas accès…:/. En effet, seuls les packages OS sont accessibles depuis l’assistant. Donc soit vous faites une séquence de tâches de type custom, soit vous créez directement un package OS en ciblant \\ServeurSource\DVD\…\Install.wimBien sûr, cela implique que nous ne désirez pas modifier l’image WIM de référence.

image

Package “Custom” possible Concernant Client SCCM
Dans l’assistant, il est désormais possible et c’est une des nouveautés, de modifier le package par défaut du client SCCM 2012 qui sera utilisé par SCCM lors de l’installation de Windows.

image

Nouveautés concernant les séquences de tâches SCCM
Ce qui change dans les séquences de tâches, c’est déjà la prise en charge des BIOS de type UEFI. Cette nouvelle version du BIOS  est  version émanant des constructeurs, plus conviviale, plus étoffée et plus enrichie. La 1ère répercussion de cette prise en charge est le partitionnement des disques concernant le déploiement de Windows.  

image

Prise en charge de BitLocker
Avant, on avait MDT (Microsoft Deployment Toolkit), on a désormais SCCM, qui prend en charge BitLocker. En outre, il est possible de désactiver cette fonctionnalité sur les systèmes d’exploitation. Pour finir, l’étape de “Pré-configurer” permet à Win PE de communiquer la manière dont Windows doit chiffrer le disque (l’espace utilisé uniquement) lors du processus de déploiement.

Cela permet d’optimiser le temps de cryptage du disque, ainsi le déploiement.

image

User State Migration (USMT)
La version 4.0 utilisée concernant USMT apporte son lot de nouveautés. Notamment, la fonctions Hard Link. Celle-ci permet de stocker les profils utilisateurs sauvegardés sur le poste de travail, subissant une installation en mode Refresh de Windows.

image

Publication d’une tâche séquence
La nouveauté concernant la publication d’une tâche de séquence, la possibilité de vérifier si le contenu est effectivement disponible sur les points de distribution et de nouvelles options sont apparaissent désormais, concernant le type de publications que vous désirez effectuer.

image

Prestaging d’une image de référence pour OEM
La nouveauté concernant la publication d’une tâche de séquence, est la possibilité d’y adjoindre les applications (Cf. la barre latérale gauche : Sélectionner une application, Package, Drivers, etc.).

image

Enjoy !

avatar Michel PICOLLET | EXAKIS Paris
Solution Architect Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.fr

Catégories :SCCM Étiquettes : , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :