Accueil > Hyper-V, SCCM, Windows > Comment activer le PXE à travers Hyper-V lorsque l’on fait un environnement de test de type PoC pour SCCM 2012 R2 ?

Comment activer le PXE à travers Hyper-V lorsque l’on fait un environnement de test de type PoC pour SCCM 2012 R2 ?

Bonjour à toutes et à tous,

Après un long moment d’absence, je poste ce rapide message de type “pense-bête” afin d’expliquer simplement comment déployer, en mode PXE une machine physique lorsque l’on utilise la fonction OSD de SCCM 2012 R2 virtualisé dans un environnement Hyper-V en mode PoC.

En effet, dans un environnement de type PoC, nous avons tendance à ne déployer que des machines virtuelles. Mais il arrive parfois qu’on soit obligé d’aller plus loin dans les tests et vouloir prouver qu’on peut déployer une machine bien réelle.

Les raisons peuvent être multiples : Soit pour tester Bitlocker lors de la descente de Windows, soit pour tester et valider l’intégration de nouveaux pilotes (drivers) pour un nouveau modèle, ou encore prouver l’intégration des modèles de PC en vigueur dans une solution nouvelle que peut représenter SCCM 2012, coupler avec MDT ou non.

Bref, tester ou démontrer la solution l’OSD de SCCM 2012 ayant pour cible aussi bien des machines virtuelles que physique.

De plus, pour une démo cliente, l’environnement de type PoC peut être mobile si vous installez celui-ci sur un portable plus (+) “technique” que bureautique. Dans mon cas, mon environnement est un RoG (Republic of Gamer) sous Windows 2012 R2, de type Core i7 possédant 32 Go RAM, 1 Téra SSD dédié l’environnement et 128 Go SSD pour l’OS du host (l’OS du portable).

Les pré-requis de l’environnement et de SCCM 2012 R2 étant assez gourmands, je vous conseille au minimum, 16 go Ram, Core i5, un disque dur 500 Go en 7200 tours dédié l’environnement et 1 disque dédié à l’OS de votre host.

Côté services sur le host (votre machine), installez dans cette ordre les services suivants :

Service DNS : Celui-ci permet de mettre en cache les requêtes de résolution de l’ensemble de l’environnement virtualisé (SUP de SCCM (synchronisation Software Updates Point), accès au web pour toutes les machines virtuelles ou physiques), Délégation de la zone DNS pour Active directory hébergé sur votre DC virtuelle, etc.

image

Service DHCP : Votre machine host (votre portable) ne fera pas parti du domaine Active directory virtualisé. Cependant, le service DHCP permettra de distribuer une adresse IP à toutes vos clients OSD (physiques ou virtuels). Il vous faudra dans ce cas, mettre en premier l’adresse IP de votre DC (qui sera aussi serveur DNS) dans vos scopes DHCP et par la suite mettre en 2ème position l’adresse IP de serveur host (votre portable) DNS également.

image

Service Hyper-V : Bien sûr, mettre en place Hyper-V afin de construire tout votre environnement de type PoC. Une fois les redémarrages d’installation effectués et Hyper-V installé, je vous conseille, tout de suite, de mettre en place vos VLAN Virtual Switch depuis la console. D’attribuer une adresse IP statique tout de suite pour chacun d’eux depuis les propriétés des cartes réseaux de votre Host (ATTENTION NE PAS SPECIFIER DE PASSERELLE).

image

Note : Si vous ne créez pas vos Virtual Switchs, vous risquez de ne pas les voir apparaitre dans la console Routage Accès Distant. Même si vous redémarrer le service Routage Accès Distant, l’énumération des cartes réseau de votre Host ne fonctionnera pas (ou pas toujours).

Autre point, afin de pouvoir faire du PXE vers des machines bien réelles, l’un des “Virtual Switchs” sera couplé à ma carte Ethernet.

image

Routage Accès Distant : Pourquoi mettre en place sur votre host ce service ?? Tout simplement parce que celui-ci servira de “Centre” d’aiguillage réseau entre votre environnement PoC et Internet (Ou tout ce qui peut être considéré comme externe à votre environnement virtuel).

Dans mon cas, mais aussi dans le votre, j’activerai la fonction NAT (Network Access Translation) afin permettre à mes machines clientes de sortir vers l’extérieure et sur le Net grâce au WIFI. Raison pour laquelle j’utilise aussi un portable, le WIFI étant présent de base…

image

image 

image  image

Une fois votre environnement virtualisé, Microsoft System Center 2012 R2 Configuration Manager, installé et configuré et les rôles OSD activés, en attribuant le Virtual Switch à vos machines virtuelles, Virtual Switch lui-même lié à votre Carte Ethernet de votre host Hyper-V (de votre portable), couplé aux options DHCP (066 et 067) pour l’OSD, il vous est désormais possible de cibler par PXE, à la fois vos machines virtuelles et vos machines physiques connectées directement en Ethernet sur votre portable, hébergeant l’ensemble des services.

image

Note : Les options DHCP, 066 et 067 sont obligatoires, car dans cet environnement, la notion ou fonction d’IPHelper n’existe pas et n’est pas possible.

Enjoy !

avatar_thumb2 Michel PICOLLET
Solution Architect Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.fr

Catégories :Hyper-V, SCCM, Windows Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :