Archive

Posts Tagged ‘powershell’

SCCM – Comment importer et insérer dans les bonnes collections, de nouvelles machines en même temps ?

octobre 13, 2012 4 commentaires

Bonsoir à tous,

sccm20124

Pour faire suite à mon précédent post, et parce qu’il est toujours long et fastidieux d’importer plusieurs machines inconnues dans ConfigMgr (même s’il est possible de les importer via un fichier Excel, de base), je vous propose ici un script Powershell, qui non seulement vous permettra d’importer autant de machines que nécessaire, mais aussi de les dispatcher dans plusieurs collections de déploiement (scénarios), dans le même temps.

Machine Manual Entry
En effet, nous utilisons tous plusieurs collections, afin de segmenter les scénarios de déploiement. Une fois l’import des machines effectué, il nous faut ensuite les dispatcher dans les bonnes collections (Replace / New Computer / etc.).

image

Le Script
Celui-ci s’appui sur un fichier CSV, modifiable depuis Excel. Cette méthode vous permet d’organiser vos déploiement avec plus de sérénité. Ce fichier CSV est organisé comme suit :

image

Exécution du script

image

Après l’exécution du script, celui-ci a importé 4 nouvelles machines, puis les a dispatché dans les collections … New Computer et … Replace Computer.

image

Bien sûr, tout ceci n’est qu’un exemple…

image

Enjoy !

avatar Michel PICOLLET | EXAKIS Paris
Solution Architect Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.fr

Catégories :SCCM Étiquettes : , , , , , , ,

SCCM – Comment faire apparaitre une nouvelle machine (Machine Entry) dans une collection de déploiement à la vitesse de l’éclair ?

octobre 11, 2012 4 commentaires

sccm20124Bonjour à toutes et à tous,

Dans ma recherche d’automatiser, par script Powershell, l’insertion d’une nouvelle machine dans SCCM (Import Computer Information), je parcours et étudie les scripts disponibles et diffusés actuellement sur la toile.

L’importation de nouvelle ressource machine dans SCCM ne pose pas de problème. Beaucoup de scripts de tous poils sont disponibles et adaptables facilement.

En passant, spéciale dédicace à toutes ces personnes pour leur travail et leur partage. Notamment celui de Kaido Järvemets : http://cm12sdk.net/?page_id=10, (Good Job), et bien autres encore …

clip_image001

Pour en revenir à mon cas, mon problème, c’est qu’une fois importée, ma machine met un temps infini pour apparaitre enfin dans ma collection de déploiement OSD. Il faut, au mieux attendre, 10 minutes, avant que celle-ci daigne bien apparaitre enfin, dans la dite collection… 😦

Là encore, une recherche sur internet et hop ! Un script permet aussi de faire cela ! Cool ! Intégration immédiate dans mon script d’importation et test ! Je passe de 10 à 5 minutes… Oui… C’est mieux ! Mais ce n’est pas non plus le Nirvana…

Alors comment passer de 5 minutes à moins d’une second ?
Simple ! Beaucoup de scripts font un Refresh de la collection finale, dans mon cas, ma collection de déploiement OSD. En fait, ce n’est pas celle-ci qu’il faut rafraichir, mais la collection : All Systems !! Et oui, car désormais dans SCCM 2012, on passe par la collection ”Devices”, pour entrer une nouvelle machine, puis celle-ci va dans All Systems, et enfin dans la collection finale que l’on veut utiliser. Tant que All Systems, n’est pas rafraichie, rien n’arrivera dans votre collection finale de déploiement !

Démonstration
Observez-bien l’horloge de la machine

Cas 1 : Importation de la machine (WKSNAMENTRY01) dans la collection finale, puis  rafraichissement de celle-ci
Modification de la fin de mon script en conséquence

clip_image003

5h50 – Création de la machine, puis rafraichissement :

clip_image005

5h52 – Malgré la présence de la machine dans la collection All Systems…

clip_image007

… Toujours rien dans ma collection finale (ou seulement après 4 minutes) 5h54 😦

clip_image009

Temps de réaction : 4-5 minutes (5h54)

Colleval.log

clip_image011

Cas 2 : Importation de la machine (WKSNAMENTRY03) dans la même collection, mais cette fois rafraichissement de la collection « All Systems »
Modification de la fin de mon script en conséquence

clip_image013

6h06 – Création de la machine, puis rafraichissement :

clip_image015

6h07 – Elle apparait déjà dans ma collection finale… 🙂

clip_image017

Temps de réaction : 30 secondes, c’est le temps qu’il m’a fallu pour faire les screenshots…

Temps réel de rafraichissement : 1 seconde ! (6h06)

Colleval.log

clip_image019

Enjoy !

avatar Michel PICOLLET | EXAKIS Paris
Solution Architect Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.fr

Catégories :SCCM Étiquettes : , , , , , , ,

SCCM – Nouvelle version (v14.0) du script Hydration sous Powershell

sccm2012Bonjour à tous,

Nouvelle version (v14.0) du script Hydration sous Powershell v2.0

Fichier : i-hydration-SC2012-v14.ps1

Dans cette version 14.0 :

Correction de bogues mineurs;
Possibilité d’installer WSUS avec un serveur SQL distant;
Ajout du groupe GG-SCCM-SERVERS (par défaut) dans les groupes locaux SCCM;
Ajoute la possibilité d’installer MDT 2012 et créé le Deployment Share (New Switch).

64pxwindows-powershell-icon_thumb3 Téléchargement du script

Dans la version 12.0 précédente :

Correction de bogues mineurs
Intégration de vos remarques
Evolution de présentation d’exécution
Possibilité d’installer soit un CAS, soit un Site Primaire enfant d’un CAS, soit un site CAS / Primaire par système de choix

REMARQUE 1 : L’utilisation d’un fichier CSV est une volonté, afin de le manipuler avec plus de facilité (Lisibilité, modification, etc.).
REMARQUE 2 : Tous les répertoires d’installations cibles des solutions sont automatiquement créés. Inutile des créer à l’avance manuellement.

Caractéristiques du script Powershell : i-hydration-SC2012-v14.ps1 –help

i-hydration-SC2012-v1x.ps1 -[Switch] :

[Switch] -HydrationReps –> To prepare the Hydration folders
[Switch] -DomainServices –> To install and configure AD Service
[Switch] -ADConfigmgr –> To prepare AD environment for SC2012
[Switch] -Rolesr2 –> To Install Windows 2008 R2 server roles for SC2012
[Switch] -ConfigSQL –> To Configure Microsoft SQL Solution for SC2012
[Switch] -SQLSrvr2 –> To Install Microsoft SQL Server 2008 R2 for SC2012
[Switch] -WSUS –> To Install Microsoft WSUS 3.0 SP2 for SC2012
[Switch] -ConfigMgr12 –> To Install CAS/Primary SCCM Server SC2012
[Switch] -MDT12 –> MDT Installation Solution (with Deployment Share) new 
[Switch] -Help –> Help panel …
[Switch] -ReadCSV –> To read CSV i-answers.csv file

NOTE : Tous les fichiers de réponses (Rôles serveur, Active directory, SQL, SCCM, etc.) sont générés à la volée par le script Powershell.

Commande : i-hydration-SC2012-v14.ps1 -Help

Screenshots

image

Lecture du fichier de réponse CSV

Commande : i-hydration-SC2012-v14.ps1 -ReadCSV

image_thumb3

Préparation de l’active Directory pour SCCM 2012 RTM (Sans Extension du schéma)

A faire sur le DC

Commande : .\i-hydration-SC2012-v14.ps1 -ADConfigmgr

Création du container AD : System Management
Création du groupe spécifié dans le fichier de réponse CSV
Positionnement des droits ACE/ACL du le container System Management

Action manuelle : Encore dans cette version du script, vous devez ajouter le compte machine du serveur SCCM futur dans le groupe spécifié manuellement.

Screenshots

Commande

Résultat attendu

clip_image003_thumb2

clip_image004_thumb1

Préparation du futur serveur SCCM 2012 RTM

A faire sur le futur serveur SCCM

Pour l’exemple d’organisation de mes disques et partition :

clip_image006_thumb4

Création de l’organisation des répertoires HYDRATION

A faire sur le futur serveur SCCM

Commande : .\i-hydration-SC2012-v14.ps1 –HydrationReps

Screenshots

Commande

Résultat attendu

clip_image007_thumb2

clip_image008_thumb1

Action manuelle : Copier manuellement les sources dans leurs répertoires respectifs sur le futur serveur SCCM

NOTE : Cette organisation n’est pas obligatoire. Vous pouvez utiliser un chemin UNC par exemple, etc. Il suffit simplement de mettre à jour le fichier de réponse CSV en fonction !

Installation des rôles pour SCCM du futur serveur

A faire sur le futur serveur SCCM

Commande : .\i-hydration-SC2012-v14.ps1 -Rolesr2

Screenshot

Commande

Résultat attendu

clip_image009_thumb

clip_image010_thumb

IMPORTANT : Si vous n’avez pas copier manuellement les sources et notamment .Net Framework 4.0 dans le répertoire Updates, il ne sera pas installé lors cette phase-là. Dans le cas contraire :

clip_image011_thumb2

Installation de Microsoft SQL 2008 R2 avec le Service Pack 1 et le Cumulatif Update 6

A faire sur le serveur SQL

Commande : .\i-hydration-SC2012-v14.ps1 -SQLSrvr2

Prérequis important : Avoir copié les sources suivantes à l’endroit voulu et avoir modifié le fichier de réponse en fonction :

Sources SQL 2008 R2
Sources Service Pack 1
Sources Cumulatif Updates 6

Si vous voulez utiliser un serveur dédié pour SQL, les prérequis serveurs pour SQL doivent y être installés.

image_thumb1

NOTE : A ce stade, SQL n’est pas entièrement configuré

Configuration de Microsoft SQL

A faire sur le serveur SQL

Commande : .\i-hydration-SC2012-v14.ps1 –ConfigSQL

clip_image013_thumb2

A ce stade, SCCM peut désormais être installé, tous les prérequis sont présents !

Installation de Microsoft SC Configuration Manager 2012 RTM

A faire sur le serveur SCCM

Commande : .\i-hydration-SC2012-v14.ps1 -ConfigMgr

Prérequis important : Avoir copié les sources suivantes à l’endroit voulu et avoir modifié le fichier de réponse en fonction :

Sources SCCM 2012 RTM
Updates SCCM2012 (Répertoire Updates)

clip_image014_thumb2

Choisir le type de site que vous voulez installer, le fichier de réponse INI sera construit à volée en fonction de votre choix (Par défaut CAS)

Installation de Microsoft Deployment Toolkit 2012 RTM new

A faire sur le serveur SCCM/MDT

Commande : .\i-hydration-SC2012-v14.ps1 –MDT12

Prérequis important : Avoir copié les sources suivantes à l’endroit voulu et avoir modifié le fichier de réponse en fonction :

Sources de MDT 2012 RTM

image

-> Montage du Deployment Share de MDT 2012 RTM pris en compte dans Hydration v14:

image

NOTE : L’intégration de MDT 2012 dans SCCM 2012 reste manuelle dans cette version du script

Installation de Microsoft WSUS 3.0 SP2

A faire sur le serveur SCCM qui sera Software Update Point

Commande : .\i-hydration-SC2012-v14.ps1 -wsus

Prérequis important : Avoir copié les sources suivantes à l’endroit voulu et avoir modifié le fichier de réponse en fonction :

Sources WSUS 3.0 SP2
Report Viewer 2010 (ou version 2008 minimum)
Avoir installé SQL Server en local ou sur un serveur dédié

clip_image016_thumb2

Installation d’un domain controlleur 2008 R2

A faire sur le serveur SCCM qui sera DC

Commande : .\i-hydration-SC2012-v14.ps1 – DomainServices

Le script est aussi capable d’installer un contrôleur de domaine (New Forest/New domain. Celui-ci générer, comme pour le reste, le fichier de réponse d’installation de l’AD. De même le script installe les services et le DNS en où ils ne seraient pas installés

NOTE : Une petite erreur de variable s’est glissée dans le script, ligne 1260. Modifier la ligne comme suit : if ($CASServerConfigMgr -eq "")

Enjoy !

Michel PICOLLET | EXAKIS Paris
Solution Architect Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.fr

SCCM – Script Powershell v2 d’installations automatisées Microsoft System Center 2012 ConfigMgr

sccm2012

Bonjour à tous,

Après quelques mois d’absence pour raison personnelle, me revoilà avec un script Powershell Hydration qui permet d’installer toute la solution System Center Configuration Manager 2012 RTM. Celui-ci fonctionne avec des -Switchs (arguments attendus). Chaque Switch correspond à un type d’installation (SQL, SCCM, etc.). Switch que vous pouvez chainer…

Dans cette version :
– Installation d’un Contrôleur de domaine 2008 R2, incluant le rôle DNS
– Préparation de l’active directory
(Volontairement sans l’extension du schéma)
– Installation et configuration des rôles serveur pour SCCM 2012 (Windows 2008 R2)
– Installation de Microsoft SQL 2008 R2 avec le SP1 et le CU6
– Configuration du serveur SQL (Firewall, Ports Réseau, tailles des bases etc.)
– Installation de Microsoft WSUS 3.0 SP2 avec installation et configuration d’un site IIS
– Installation de Microsoft SCCM 2012 RTM
(CAS/Primary).
– P
ositionnement du flag NO_SMS_ON_DRIVE.SMS

Nouveautés
Dans cette version, beaucoup plus de contrôles, de fichiers de Logs. Il est aussi possible de rejouer les installations de SQL en cas d’échec. Le script se charge de savoir où vous en êtes pour reprendre. Enfin, dans version, toujours pour SQL, il est possible de jouer une installation à partir de sources “Splitstreamées”. Par contre, dans cette version, la construction d’une telle source reste à votre charge (modification du fichier, INI SQL, décompression des sources SPx et CUx, etc.).

Screenshot .\V_PSHydration-SCE012-v10.2.ps1 -help

Hydration_v2

NOTE : Tous les fichiers de réponses (Rôles serveur, Active directory, SQL, SCCM, etc.) sont générés à la volée par le script Powershell. Par ailleurs, le script PSH utilise un fichier de réponse CSV pour fonctionner.

Bien sûr, le script peut être fortement amélioré… Je vous fais confiance pour vous l’approprier, afin d’apporter des améliorations ou/et de le corriger … Si vous pouviez juste faire partager vos suggestions, ce serait vraiment super ! Je rappelle que le but de ma démarche est avant tout, faciliter les installations des solutions et surtout de gagner du temps sur nos maquettages, par exemple…

64pxwindows-powershell-icon_thumb

 Téléchargement du script

Enjoy !

Michel PICOLLET | EXAKIS Paris
Solution Architect Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.fr

Hyper-V – Comment automatiser la création de plusieurs machines virtuelles ?

décembre 4, 2011 2 commentaires

Bonjour à tous,

Voici un post rapide sur comment automatiser par script la création de plusieurs machines virtuelles en 2 minutes… L’idée m’est venue suite à la réinstallation de mon environnement Hyper-V et du temps qu’on passe souvent à créer et à configurer nos machines…

image

Prérequis

image

Il vous faut télécharger et installer le module Hyper-V à cette adresse :
http://pshyperv.codeplex.com/ 

Script Powershell

Lancer ensuite une console Hyper-V et utilser le script suivant :

#————————————————————————-
# AUTEUR : MICHEL PICOLLET | EXAKIS Paris
# Version : 3.0
#————————————————————————-

#    Usage du script :
#    .\Hyper-V-Create-Virtual-Environment-v3.ps1 -NBVM [X] -Eth [X]
#    -NBVM [X]    : Création de X Machines Virtuelles
#    -Eth  [X]    : Création de X VLAN (Internes) Virtuels
#    MAC Prefix   : 00155D00000[X]
#
#    Exemple d’utilisation :   
#    .\Hyper-V-Create-Virtual-Environment-v3.ps1 -NBVM 8 -Eth 1
#    (Pour la création de 8 Machines virtuelles et 1 VLAN)
#————————————————————————-

Param ([String]$NBVM, [String]$Eth)

if (!(Get-Module | where {$_.Name -eq "HyperV" })) 
{
 
if (Test-Path ‘C:\Program Files\modules\HyperV\HyperV.psd1’)
{
  Import-Module ‘C:\Program Files\modules\HyperV\HyperV.psd1’
  Write-Host " Importation OK" -fore green
}
else
    {
     write-host " Le module Hyper-V n’est pas disponible…" -fore red
     write-host " Veuillez installer le module, veuillez télécharger”
     write-host " le module ici :
http://pshyperv.codeplex.com/"
     break
    }
}
else
   {
     Write-Host "Le module est déjà importé…" -fore yellow
   }

$PathVMS = "D:\Virtualization\"
$PathISO = "D:\Sources\ISO\Windows 2008 Server Full x64 R2 en-us.iso"

#Clear
if ($Eth -eq "") {$Eth=1}
foreach ($e in (0..$Eth))
{
   $Result = Get-VMSwitch
   if ($result.ElementName -eq "Virtual Ethernet $e")
   {
     write-host "Virtual Ethernet $e existe déjà !"
   }
   else
       {
        write-host "Création du VLAN : Virtual Ethernet $e …"
        New-VMInternalSwitch "Virtual Ethernet $e"
       }
}

#Clear
if ($NBVM -eq "") {$NBVM=1}

Foreach ($i in (1..$NBVM))
{
$VM = "Machine $i"
$MAC = "00155D00000" + $i
$Fullpath = $PathVMS + $VM

write-host "1 – Création de la machine:"$VM -fore cyan
New-VM -Name $VM -Path $Fullpath
Set-VMMemory -VM $VM 1024MB

write-host "2 – Création du Vdisk 1…" -fore cyan
New-VHD -Size 300GB -Path "$Fullpath\HDD\Hard_disk1.vhd"
write-host "3 – Ajout du premier Disk 1 sur IDE 0" -fore cyan
Add-VMDisk -VM $VM -ControllerID 0 -LUN 0 -Path "$Fullpath\HDD\Hard_disk1.vhd"

write-host "4 – Ajout du contrôler SCSI" -fore cyan
Add-VMSCSIController $VM

write-host "5 – Ajout du premier Disk SCSI" -fore cyan
New-VHD -Size 300GB -Path "$Fullpath\HDD\Hard_disk2.vhd"
Add-VMDisk -VM $VM -SCSI 0 -LUN 0 -Path "$Fullpath\HDD\Hard_disk2.vhd"

write-host "6 – Ajout du second disk SCSI" -fore cyan
New-VHD -Size 300GB -Path "$Fullpath\HDD\Hard_disk3.vhd"
Add-VMDisk -VM $VM -SCSI 0 -LUN 1 -Path "$Fullpath\HDD\Hard_disk3.vhd"

write-host "7 – Montage de l’ISO" -fore cyan
Add-VMDisk -VM $VM -ControllerID 1 -LUN 0 -Path "$PathISO" –DVD

write-host "8 – Ajout de la Carte réseau" -fore cyan
Add-VMNic -VM $VM -Virtualswitch "Virtual Ethernet $e" -MAC $MAC
#Read-host
}

Note : Attention au Copier/Coller 🙂

Démonstration du script

Lancement de la console Powershell :
powershell.exe -NoExit -ImportSystemModules

image

Exécution de la commande :
.\Hyper-V-Create-Virtual-Environment-v3.ps1 -NBVM 8 -Eth 1

image

Résultats

Après l’exécution du script le VLAN a été créé :

image

Les 8 machines virtuelles ont été créées :

image

La configuration de chaque machine a été faite selon mes souhaits :

image

Bien sûr, ce script peut largement être optimisé… Ceci n’est qu’un premier jet…

Enjoy !

Michel PICOLLET | EXAKIS Paris
Consultant Senior Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.fr

Catégories :Hyper-V Étiquettes : , , , ,

SCCM – Comment créer le conteneur “System Management” avec Powershell, mais surtout créer un groupe et lui affecter les bons droits sur ce conteneur pour ConfigMgr ?

logo-sccm-20072

image_21En général, lorsque nous installons Microsoft ConfigMgr 2007, nous devons d’abord faire une extension de schéma Active directory et créer le conteneur “System Management” en utilisant la console Adsiedit.msc. Nous devons ensuite affecter le droit “Full Control” au compte machine Serveur SCCM (ou à un groupe dans lequel se trouve celui-ci) sur le dit conteneur.

Bien souvent en mission, nous n’avons pas toujours la main sur l’Active Directory de l’entreprise pour le faire. Nous devons donc écrire une procédure “pas-à-pas” pour les équipes techniques en charge dans l’entreprise.

Mais bien souvent, une procédure manuelle est sujet à l’erreur humaine et/ou à la compréhension de ce qu’il faut faire…

Donc dans une volonté d’éliminer les erreurs humaines et de gagner du temps rédactionnel ou autre nous allons concevoir un script Powershell capable de :

Créer un groupe GLOBAL dans lequel se trouvera notre serveur SCCM (Compte Machine
Créer le conteneur System Management pour Microsoft ConfigMgr 2007
Donner au nouveau groupe GLOBAL, les droits Full Control sur le nouveau conteneur System Management en spécifiant “Apply to : This object and all descendant objects”

Le script doit donc être capable de refléter les screenshots suivants sur le container « System Management » :

SCCM_Conteneur2 SCCM_Conteneur

Script Powershell


Pour ce faire, voici le script…

CD AD:
$GGSMSServers="GG-SMS-Servers"
$ComputerNameSCCM="SCCMServerName"
$adspath = ([ADSI] »).distinguishedName
$query = New-ADObject -name "System Management" -type container -path "CN=System,$adspath" –passthru
$acl = get-acl $query
$group = new-adgroup $GGSMSServers -groupscope global –passthru
$sid = new-object System.Security.Principal.SecurityIdentifier $group.SID
$objectguid = new-object Guid
$ace1 = new-object System.DirectoryServices.ActiveDirectoryAccessRule $sid, 0xF01FF, "Allow", $objectguid, "All"
$acl.AddAccessRule($ace1)
set-acl -aclobject $acl $query
Get-ADComputer $ComputerNameSCCM | Add-ADPrincipalGroupMembership -MemberOf $GGSMSServers

Sachant que l’extension du schéma Active directory pour SCCM n’est que l’exécution de EXTADSCH.EXE, je ne vais pas en parler ici. Mais rien ne vous empêche de l’inclure dans le script…

EXTADSCH.EXE se trouve dans le répertoire sources SCCM : DVD:>\SMSSETUP\BIN\I386\

Enjoy !

Michel PICOLLET | EXAKIS Paris
Consultant Senior Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.emea.microsoftonline.com

SCCM – Script PowerShell d’installation automatisée de toute la solution Microsoft pour Microsoft SCCM 2007 SPx Rx (Rôles Serveur, IIS (Webdav, etc.) SQL 2008, WSUS, SCCM (primaire ou Secondaire))

logo-sccm-2007

Bonjour à tous,

Voici la version « définitive » du script d’automatisation des installations pour SCCM (ou autres)… Englobant l’installation automatique des rôles et fonctions serveurs (R2 ou non) de Microsoft SQL 2008 server (R2 ou non), de WSUS 3.0 SP2 en normal ou en NLB, et enfin de SCCM 2007 SPx Rx

De plus, celui-ci permet de préparer l’environnement de Hydration, création des répertoires qui accueilleront les sources de chaque solutions susnommées. Et celui-ci, avec les arguments –DiskConfig et –Ipconfig permettra respectivement de configurer le disque des installations (où seront installées chaque solutions (SQL, SCCM, etc.) et la carte réseau (Adresse IP, Gateway, DNS, etc.).

Utilisation d’un fichier CSV

La particularité de cette version réside dans l’utilisation d’un fichier CSV que vous devez au préalable renseigner afin de correspondre avec votre environnement cible. Donc plus besoin de modifier le script pour renseigner les infos nécessaires comme avant…

Petite précision, tout ce que vous renseignez dans le fichier CSV est créé à la volée… (Répertoires source, cibles, fichiers de réponse d’installation, etc.)

Si je prends l’exemple de l’installation de Microsoft SCCM (i-hydration-v8.0.ps1 -pconfigmgr), le répertoire cible que vous avez spécifié dans le CSV (où vous avez décidé d’installer SCCM) est automatiquement créé ! (En l’occurrence ici, E:\Apps\MSSCCM dans le screenshot suivant…)

Il faut savoir que pour SQL 2008 Rx ou non, la création des répertoires d’installation sont créés par l’assistant (setup.exe) lui-même. Donc le script n’a pas besoin de le faire… (.\i-hydration-v8.0.ps1 –sqlsrv[R2])

clip_image002

Test des environnements

De plus dans cette version, des contrôles sont faits afin d’éviter des accidents ou des maladresses, exemple pour une même instance SQL :

clip_image004

Idem pour le Switch –DiskConfig qui réinitialise le disque dur d’accueil où seront installées vos applications…

clip_image006

Préparation de l’environnement

Pour la préparation de l’environnement Hydration afin d’organiser le déploiement, il suffit de passer la commande : i-hydration-v8.0.ps1 –prepsrv

Cette commande créera les répertoires d’accueil dans lesquels seront ensuite copier par vos soins les sources (binaires) de vos applications (SCCM, SQL, etc.). Le CSV par défaut, pointe sur ces répertoires, mais rien ne vous empêches de pointer sur d’autres répertoires ou même lecteur DVD ou CD

clip_image008

Aide sur l’utilisation du script

Pour finir, je vous invite comme toujours à passer la commande
i-hydration-v8.0.ps1 –help, afin de prendre connaissance des fonctions que l’on peut utiliser avec ce script

De plus, avec –help, le script mappe le fichier .CSV et vous montres les variables qui seront utilisées par le script.

Partie haute : Utilisation du script
Partie centrale : Les cmds construites à la volée, qui seront utilisées par le script
Partie basse : Les variables qui sont actuellement en vigueurs pour le script

image

Je vous conseille bien sûr de tester le script dans un environnement non sensible, afin de vous l’approprier et de détecter qu’il est bien en adéquation avec vos besoins. Petite précision, l’installation de SQL prend déjà en compte les prérequis pour Microsoft forefront… Mais pour se faire, ne pas utiliser d’instance nommée SQL (Seule l’instance par défaut est utilisable)

64pxwindows-powershell-icon Téléchargement du script

Enjoy !

Michel PICOLLET | EXAKIS Paris
Consultant Senior Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.emea.microsoftonline.com

%d blogueurs aiment cette page :