Archive

Posts Tagged ‘WebDAV’

SCCM – Comment installer ou diagnostiquer l’installation des clients SCCM ?

logo-sccm-2007_thumb1

Bonjour à tous,

image_2_thumb

Les questions "Comment installer le client SCCM en Push depuis la console ?" ou encore, "Impossible d’installer le client SCCM en Mode Push..!?" reviennent souvent !

Voici une “check-List” des éléments ou quelques pistes, qu’il vous faut vérifier avant de déclarer qu’effectivement votre client a un réel problème…

Droits et client Push SCCM

Première chose à vérifier, avez-vous configuré le compte d’installation du client dans la console SCCM. Ce compte doit être paramétré dans "Method Push Installation". Par ailleurs, ce compte doit être "Local Administrator" des machines sur lesquelles vous allez installer le client SCCM en mode Push.

Application et rôle SCCM

Deuxième chose à vérifier, veillez à ce que le Firewall du client autorise bien les connexions SMB et WMI. En effet, le serveur SCCM copie les fichiers d’installation sur le client cible en utilisant la Share Admin$ du client (\\Client\admin$). En plus, SCCM scrute la condition du client en s’y connectant en WMI et créer un espace de nom (Namespace) pour le client SCCM.

Cf. lien suivant : http://technet.microsoft.com/en-us/library/bb694088.aspx

Par exemple, si vous avez des problèmes de connexions :
(WMI error = 0x8004100e) dans la log CCM.log sur le serveur SCCM

1. vérifier que le firewall du client ne soit pas à l’origine du problème

2. Depuis le Serveur SCCM ou une autre machines, lancer la console wmimgmt.msc, puis essayer de vous connecter sur la machine cible posant problème :

image

Management Point – Autre piste, le rôle MP (Management Point) est inopérant. La configuration de WebDAV n’a pas été effectuée. Vous devriez alors avoir trace des messages suivants dans CCMSetup.log :

Failed to correctly receive a WEBDAV HTTP request.
Failed to successfully complete HTTP request. (StatusCode at WinHttpQueryHeaders: 500)

Configurer WebDAV depuis la console Microsoft IIS 7.x. D’après certains retours, la réinstallation du rôle Management Point peut être nécessaire !

Limites de site SCCM

Troisième chose à vérifier, l’adresse IP des clients doit être dans les limites de site (Boundaries) du site, censé les gérer ! En effet, si les clients n’y sont pas, ils ne seront pas gérés… Et ceci même si votre console les affiche par le biais de la découverte SCCM. On dit dans ce cas que les clients ne sont pas assignés au site.

Pour conclure, lors de l’installation vous pouvez consulter la log CCMSetup.log pour voir l’état de l’installation du client sur un poste. Ce fichier de log se trouve dans \\Client\admin$\CCMsetup et le client s’installe dans : \\Client\admin$\Sys[plateform]\CCM

Sur le serveur, la log à consulter est CCM.log. Ce fichier de log se trouve dans le répertoire LOGS où se trouve installé SCCM… Ce fichier Log trace la copie des fichiers d’installation sur le client ciblé par le Push. Par ailleurs, certains clients peuvent avoir besoin de redémarrer pour continuer l’installation du client SCCM. En effet, lors de l’installation du client Windows Update est mis à jour avant l’installation du client. Ce qui peut rendre obligatoire le Reboot du poste dans certain cas…

NOTE : Vérifier aussi que vos clients cibles sont supportés par SCCM (Client SCCM) http://technet.microsoft.com/en-us/library/ee344146.aspx

Enjoy!

Michel PICOLLET | EXAKIS Paris
Consultant Senior Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.emea.microsoftonline.com

SCCM – Script PowerShell d’installation automatisée de toute la solution Microsoft pour Microsoft SCCM 2007 SPx Rx (Rôles Serveur, IIS (Webdav, etc.) SQL 2008, WSUS, SCCM (primaire ou Secondaire))

logo-sccm-2007

Bonjour à tous,

Voici la version « définitive » du script d’automatisation des installations pour SCCM (ou autres)… Englobant l’installation automatique des rôles et fonctions serveurs (R2 ou non) de Microsoft SQL 2008 server (R2 ou non), de WSUS 3.0 SP2 en normal ou en NLB, et enfin de SCCM 2007 SPx Rx

De plus, celui-ci permet de préparer l’environnement de Hydration, création des répertoires qui accueilleront les sources de chaque solutions susnommées. Et celui-ci, avec les arguments –DiskConfig et –Ipconfig permettra respectivement de configurer le disque des installations (où seront installées chaque solutions (SQL, SCCM, etc.) et la carte réseau (Adresse IP, Gateway, DNS, etc.).

Utilisation d’un fichier CSV

La particularité de cette version réside dans l’utilisation d’un fichier CSV que vous devez au préalable renseigner afin de correspondre avec votre environnement cible. Donc plus besoin de modifier le script pour renseigner les infos nécessaires comme avant…

Petite précision, tout ce que vous renseignez dans le fichier CSV est créé à la volée… (Répertoires source, cibles, fichiers de réponse d’installation, etc.)

Si je prends l’exemple de l’installation de Microsoft SCCM (i-hydration-v8.0.ps1 -pconfigmgr), le répertoire cible que vous avez spécifié dans le CSV (où vous avez décidé d’installer SCCM) est automatiquement créé ! (En l’occurrence ici, E:\Apps\MSSCCM dans le screenshot suivant…)

Il faut savoir que pour SQL 2008 Rx ou non, la création des répertoires d’installation sont créés par l’assistant (setup.exe) lui-même. Donc le script n’a pas besoin de le faire… (.\i-hydration-v8.0.ps1 –sqlsrv[R2])

clip_image002

Test des environnements

De plus dans cette version, des contrôles sont faits afin d’éviter des accidents ou des maladresses, exemple pour une même instance SQL :

clip_image004

Idem pour le Switch –DiskConfig qui réinitialise le disque dur d’accueil où seront installées vos applications…

clip_image006

Préparation de l’environnement

Pour la préparation de l’environnement Hydration afin d’organiser le déploiement, il suffit de passer la commande : i-hydration-v8.0.ps1 –prepsrv

Cette commande créera les répertoires d’accueil dans lesquels seront ensuite copier par vos soins les sources (binaires) de vos applications (SCCM, SQL, etc.). Le CSV par défaut, pointe sur ces répertoires, mais rien ne vous empêches de pointer sur d’autres répertoires ou même lecteur DVD ou CD

clip_image008

Aide sur l’utilisation du script

Pour finir, je vous invite comme toujours à passer la commande
i-hydration-v8.0.ps1 –help, afin de prendre connaissance des fonctions que l’on peut utiliser avec ce script

De plus, avec –help, le script mappe le fichier .CSV et vous montres les variables qui seront utilisées par le script.

Partie haute : Utilisation du script
Partie centrale : Les cmds construites à la volée, qui seront utilisées par le script
Partie basse : Les variables qui sont actuellement en vigueurs pour le script

image

Je vous conseille bien sûr de tester le script dans un environnement non sensible, afin de vous l’approprier et de détecter qu’il est bien en adéquation avec vos besoins. Petite précision, l’installation de SQL prend déjà en compte les prérequis pour Microsoft forefront… Mais pour se faire, ne pas utiliser d’instance nommée SQL (Seule l’instance par défaut est utilisable)

64pxwindows-powershell-icon Téléchargement du script

Enjoy !

Michel PICOLLET | EXAKIS Paris
Consultant Senior Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.emea.microsoftonline.com

SCCM – Le téléchargement de packages depuis les clients SCCM, possédant plusieurs fichiers ou dossiers, est trop long ou semble être blocké !

logo-sccm-2007

Lorsque vous utilisez Microsoft SCCM 2007 installé sur un socle Microsoft Windows Server 2008 R2 utilisant la version 7.5 de  WebDAV, il est possible que les clients rencontrent des problèmes de téléchargement de packages SCCM depuis le point de distribution, s’ils utilisent le protocole BITS pour se faire…

En effet, le téléchargement sur le client SCCM semble être bloqué ou est interminable lorsque le package contient de nombreux dossiers et les fichiers… Il s’agit en fait d’un problème connu dans 7.x WebDAV qui a été résolu par un correctif dans la version non-R2 de Windows Server 2008. Il semble donc que cette question soit la même que celle décrite dans le KB957001


KB957001 – A hotfix rollup is available for the out-of-band WebDAV module for IIS 7.0 :
http://support.microsoft.com/default.aspx?scid=kb;EN-US;957001

Mais pour la version 7.5 de IIS, le correctif n’était pas applicable, car il s’agissait d’une version plus ancienne que celle qui est déjà présent dans la version de Microsoft Windows Server 2008 R2. Après en avoir discuté avec l’équipe de développement, et tandis que la question elle-même, soit corrigé dans WEBDAV 7.5, des réglages restaient à faire.


Ils ont également fournis le lien suivant pour plus d’informations :
http://www.iis.net/ConfigReference/system.webServer/webdav/authoring

Le paramètre qui peut influer sur le comportement en question est l’attribut: ‘maxAllowedXmlRequestLength’.

Celui-ci n’est pas configurable depuis l’interface WebDAV dans Microsoft IIS. Cependant, il peut être paramétré avec la commande Appcmd.exe afin définir le PROPFIND à 30 Mo. Voici la commande :

Appcmd.exe set config "Default Web Site" -section:system.webServer/webdav/authoring /
maxAllowedXmlRequestLength:31457280 /commit:apphost

En effet, cette valeur est par défaut de 4 Mo. Celle-ci est documentée dans la base de connaissance Microsoft KB957001. De plus, elle concerne uniquement le fichier de réponse XML et non le taille et le nombre de fichiers…

L’augmentation de ce nombre à 30 Mo améliore sans aucun doute la performance de téléchargement de certains clients.

Malgré cette amélioration, d’autres clients peuvent toujours prendre encore plus de 10 heures pour télécharger leur package.  Dans ce cas, la seule solution de contournement est de faire votre package d’un seul tenant (Un seul fichier MSI) à l’aide d’un outil tiers (WISE, Installschield, etc.).


Sources : Microsoft support Team ConfigMgr


Michel PICOLLET | EXAKIS Paris

Consultant Senior Microsoft [System Center]
mpicollet@event-horizon.emea.microsoftonline.com

Catégories :SCCM Étiquettes : , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :